Archives du blog

[#auboulot] Ou l’art de la répartie !

Bonjour,

Je partage avec vous l’article de www.placedesreseaux.com au sujet de la répartie. Tout un art, n’est-ce pas ? Mais la répartie n’est pas seulement le fait de recaler un interlocuteur de façon parfois un peu déroutante. Il s’agit aussi de réagir spontanément dans certaines situations.

Quelqu’un vous provoque un peu lors d’un repas d’affaires ? Vous trouvez un prospect un peu déprimé ? C’est le moment d’adopter un ton jovial pour faire passer un message fort (exemple : « je ne me laisse pas faire ! » ou « je vous tends la main »).

 

[#DD] COP21 : où trouver 100 milliards de dollars pour les pays en développement ?

Bonjour,

Un article de www.latribune.fr explique comment les pays du Nord pourraient venir en aide aux pays du Sud pour lutter efficacement contre le changement climatique grâce à un déblocage de 100 milliards de dollars par an.

Les prévisions sont de plus en plus alarmantes, le nombre de catastrophes (humaines et naturelles) est impressionnant, et il existe déjà des réfugiés climatiques… Il est temps de bouger ? La COP21 semble être la bonne occasion pour organiser une solidarité climatique internationale en bonne intelligence.

 

[#association] ce matin, je suis bénévole

Bonjour,

Ce matin, j’ai renoué (sans l’avoir jamais vraiment quitté) avec le bénévolat… Et ai aidé Le Restaurant Citoyen de Vaux-le-Pénil.

Au menu, une salade verte en entrée, de la blanquette aux pommes de terre, champignons et carottes, et de la tarte aux pommes en dessert. Le tout issu d’invendus… Un vrai régal !

Superbe initiative menée (entre autres) par l’association des familles laïques de Vaux-le-Pénil et Le Sentier.

Et #CocotteetCoquette ont adoré les restes (épluchures, pain…)

Rendez-vous dans 15 jours (je ne sais pas si je pourrai participer cette fois-ci, mais je reviendrai donner un coup de main et partager ce mets collectif ;-))

 

 

 

20150204_120607

 

 

 

 

 

 

20150204_120550

 

 

 

&maCom souffle bientôt sa première bougie RurBan Coop !

Bonjour,

Hé oui, le temps passe, inexorablement… Et ça va faire un an que l’agence &maCom a intégré la Coopérative d’Activités et d’Emploi RurBan Coop.

Genèse d’une histoire qui vient de commencer !

&maCom est mon agence de conseils en communication et accompagnement rédactionnel. Elle existe depuis logo RBC3 ans et demi et a toujours eu un pied dans le développement durable avec son slogan « communication durable ». Cette démarche n’est pas anodine. Dès la création de l’agence, je cherche à mettre en place une politique d’orientation vers de « bonnes pratiques », et propose une offre basée sur le court, moyen et long terme. Cette dernière a évolué avec le temps, les demandes clients et les conseils avisés que j’ai pu recevoir de la part de mes partenaires, relations professionnelles et de mes proches.

Initialement auto-entreprise, l’agence s’est facilement tournée vers la RurBan Coop pour plusieurs raisons :

– ancrer l’engagement « durable », « soutenable » d’&maCom au sein d’une structure de l’Economie Sociale et Solidaire, afin d’affirmer (voire de confirmer ?) mes valeurs fortes,

– ancrer également mon agence sur un territoire : la Seine-et-Marne (avec un potentiel rayonnement sur l’Essonne)

– avoir un statut d’entrepreneure-salariée, me garantissant des avantages sociaux inexistants en auto-entrepreneuriat,

– en échange d’un reversement de mon chiffre d’affaires, bénéficier d’une aide administrative dans la gestion de l’entreprise, et permettre à mes clients de venir en rendez-vous dans le bureau mis à disposition des entrepreneurs-salariés par RurBan Coop,

– intégrer un collectif et faire vivre ce « mini-réseau » pluridisciplinaire regroupant des compétences et des personnes diverses et variées dont certaines sont devenues clientes, d’autres partenaires,

– pouvoir bénéficier de services mutualisés (logiciel de facturation,…),

– participer à des salons pour représenter la coopérative, mais aussi promouvoir ma propre agence et mes compétences,

– savoir que mon agence et ma propre personnalité sont prises en compte dans une structure m’offrant un accompagnement individuel ultra-personnalisé et un accompagnement de groupe riche en découvertes,

– participer à quelques bons éclats de rire !

Un grand merci aux RurBan Coopines et RurBan Coopains, et surtout à Céline, la gérante ! :-)

Et vous, vos légumes, vous les conservez comment ?

Bonjour,

Voici un retour aux fondamentaux très design et intelligent ;-)

C’est à lire sur www.greenetvert.fr

(merci Sylvie)

Finances solidaires

Bonjour,

Je suis tombée au hasard de mon surf sur cet article paru sur le blog http://lebienveilleur.com fort intéressant concernant « l’arrondi solidaire ».

Je sais que ce style de don suite à un achat existe, puisque La Nef / Crédit Coopératif mettent cette démarche en oeuvre. En ouvrant un compte, il vous est proposé de reverser un certain pourcentage de la somme payée à une association de votre choix.

Cette idée d’arrondi solidaire semble pertinente dans un contexte de crise où la solidarité pourrait (re)devenir le mot d’ordre (et permettrait accessoirement de glisser d’un modèle individualiste vers un système d’échanges, de lien social et d’entraide).

Trouver sa place

Bonjour,

Aujourd’hui, un petit article qui souligne les questions que pose le fait de travailler et d’être bénévole dans le monde associatif.

La frontière est complexe, le dire est risqué, le temps est compté… Que l’on s’engage dans sa vie d’actif-créateur d’entreprise ou que l’on s’investisse au sein d’une association relève souvent du défi. Et lorsque l’on veut faire les deux, il est souvent difficile de trouver l’équilibre, de ne pas se sentir tiraillé, culpabilisant toute une soirée d’avoir mobilisé sa force et son énergie dans une réunion associative plutôt que d’avoir travaillé.

Il y a tellement de « bonnes causes » et tellement d’horizons humains à découvrir en parcourant le monde associatif. C’est une réelle force de notre territoire (local et national) que de pouvoir faire partie d’une communauté, agir, s’épanouir dans le monde associatif. Tisser des liens, rencontrer des gens, discuter d’un thème, partager une passion, devenir amis… Tant d’aventures vivantes, tant de projets militants, innovants, sportifs, humanitaires, culturels à défendre.

Côté travail, le fait de gagner sa vie est pour certains un problème, surtout lorsque l’on se sent fait pour le monde associatif. Cependant, c’est vital. C’est pourquoi trouver sa place dans un emploi qui correspond à nos attentes, à nos valeurs et à notre éthique est chose exquise. Même si elle demande efforts et persévérance sur le long terme. Cette autre aventure permet également de cheminer de client en client, de contact en contact, de réseau en réseau et de glaner de-ci de-là des informations diverses et variées, qui sont autant d’atouts à la créativité et à l’invention de choses nouvelles, novatrices et intelligentes en solo ou avec d’autres professionnels motivés.

Je lisais un grand titre de presse ce weekend « Bipolaire – le mal du XXIème siècle ? » Est-ce que cette bipolarité n’est pas typiquement représentée lorsque l’on veut devenir grâce au business et être grâce à l’association ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faites-vous partie du monde associatif ? Comment voyez-vous les choses ?

Temps de parole pour chaque pays européen dans les actualités ?

Bonjour,

Depuis quelques mois, je trouve qu’une certaine rétention ou ignorance de l’information a lieu de la part de nombreux médias « généralistes » sur les pays européens en crise. Qu’est-ce qui m’amène à penser cela ?

Les unes traitent de l’Espagne, de l’Italie (de temps en temps) et de la Grèce qu’il faut sauver. Mais par exemple, qu’en est-il de l’Islande (dont les membres de l’UE devraient visiblement s’inspirer si l’on en croit l’article de France 24) depuis fin 2011/début 2012 ? Plus personne (ou tellement peu que ça passe inaperçu) n’en parle, alors que l’on nous en a rebattu les oreilles pendant des mois ?  Et, ayant été en vacances au Portugal, j’ai pu voir que là-bas aussi, c’était la crise. Mais ce pays passe totalement inaperçu lorsque l’on parle de renflouement, aide, solidarité,… Alors que des médias comme News Republic expliquent qu’une véritable troïka a lieu.

Alors, l’Europe : on peut y croire (et c’est mon cas), on peut la critiquer (et c’est aussi mon cas), mais si on délivrait aux citoyens la totalité des informations et en transparence, la solidarité permettrait peut-être de mieux faire face à la crise (et j’y crois, pas vous ?!)

Isabelle Piot récompensée par une ONG pour son action sociale innovante !

Bonsoir,

Un petit mot pour vous avertir que demain soir aura lieu la remise du Prix pour l’Egalité au Buffet de la Gare de Fontainebleau décerné à Isabelle Piot pour son engagement dans l’IAE (Insertion par l’Activité Economique), l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) et la vie associative, ainsi que pour ses projets originaux pour relocaliser les emplois. Ce prix sera remis par M. Michot, Président de l’association IDEAL (Initiatives D’Entraide Aux Libertés).

Je vous invite à lire le communiqué de presse rédigé par l’agence &maCom.

Tinkuy évolue

Bonjour,

Un petit coucou à l’équipe Tinkuy.fr dont j’apprécie le travail. La plateforme d’échanges entre particuliers évolue et de nouvelles fonctionnalités sont expliquées dans cette petite vidéo.

Partagez vos solutions éco-responsables en devenant membre gratuitement !

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :