Archives du blog

Amateurs-trices de vélo, ne redoutez plus l’eau !

Bonjour,

Aujourd’hui, je fais la promotion (c’est bien un bien grand mot !) de Roofbi ! Ingénieuse invention qui ne déplaira pas aux cyclistes !

Bonne semaine à toutes et à tous !

VELO + PLUIE = ROOFBI !

La petite reine enfin considérée, même sous la pluie…

Que faites vous avec votre vélo un jour de pluie ou de grand froid ? Vous le laissez au garage ? Grave erreur ! C’est pour des journées comme celles-ci , récurrentes en cette saison, qu’un ingénieux entrepreneur a pris le problème à bras le corps et a donné naissance à Roofbi, un système pour se protéger de la pluie à vélo !

Même plus peur de la pluie !roofbi1

Autant dire qu’arriver trempé(e) au boulot, avec un costume ou un brushing lessivés ou avec une baguette de pain capable de rivaliser avec une éponge, ne ravit personne. Encore pire si cette éponge c’est un petit bout qu’on amène à la crèche ou à l’école…

C’est pour faire face à ce genre de petits désagréments, qui peuvent gâcher une journée, que Roofbi est né.

Monté et démonté en moins de 3 minutes sur la plupart des vélos, Roofbi a été développé par la société Roofbike, pour protéger le cycliste, et éventuellement le siège bébé à l’arrière, du froid et de la pluie, sans gêner la conduite.

Sa forme et sa texture évoluent avec le vent afin que le système ne fasse pas voile et ne gêne pas la conduite ou ne fasse pas prise au vent. Son système antibuée, avec des aérations sur le dessus, apporte une visibilité à toute épreuve pour le cycliste. Il tient une fois replié dans un petit sac à dos et est muni de poches pour plus de confort.
roofbi2

Roofbi permet d’être mieux vu qu’un vélo non équipé des véhicules qui s’éloignent spontanément du cycliste, il est également équipé de bandes réfléchissantes pour être encore plus visible la nuit ! Et puis, un vélo équipé de Roofbi ça attire l’œil et l’attention… Pour se faire voir, pour déclencher des sourires, pour draguer ou se faire des amis, le Roofbi est plus efficace qu’une Ferrari !

Besoin de voir à l’œuvre Roofbi ? Le créateur se balade régulièrement dans Paris. Pour les prochaines démonstrations ou pour essayer, suivez l’agenda : http://www.roofbi.com/agenda.html

Plusieurs vidéos sont également disponibles sur le site de Roofbi : http://www.roofbi.com/blog/les-essais-roofbi/

Disponible à partir de 118 € en 4 coloris sur www.roofbi.com

Entreprendre, autrement…

Pour Arnaud Sarfati, le créateur de Roofbi, entreprendre c’est aussi, et avant tout, répondre à des problématiques du quotidien… C’est créer et se dire : « Mais bien sûr, pourquoi n’y ai-je pas pensé avant ? » et puis c’est partager…

Passionné par la mobilité, les interconnections, les petits déplacements et toutes les contraintes liées aux trajets, Arnaud Sarfati a été à l’initiative de l’essor du covoiturage en France via 123envoiture.com.

Son leitmotiv : trouver la solution pour que les petits désagréments se transforment en moments plus ludiques et conviviaux. Repenser les trajets du quotidien, revoir les interactions possibles, faciliter les échanges ont été autant de moteurs pour cet entrepreneur passionné.

Du coton indien non OGM ?

Bonjour,

Mais, que se passe-t-il dans les pays en développement ?

C’est en ce moment un ras-de-marée pour Monsanto, le géant de l’agro-chimie qui modifie la nature sans en connaître les conséquences.

« On » – pays du Nord – a longtemps pensé que les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) étaient LA solution pour les pays dits du Sud.

Pourquoi pensait-on ça ? Car l’OGM promet des récoltes sans souci puisque les plantes résistent à toute invasion ! L’important est de passer et repasser des couches de produits pour faire d’une terre fertile une terre morte.

Donc Monsanto a pris un grand élan et les paysans du monde entier sont passés en mono-culture. Au final, les paysans se retrouvent dans un état de détresse supérieur à celui vécu précédemment, puisqu’ils sont dans l’impossibilité de replanter ce qu’ils ont pris le temps de cultiver… Et ne peuvent plus manger puisqu’ils ont supprimé une parcelle pour une culture vivrière (on leur avait promis que l’export, ça rapportait)

Suite à cela… Le Pérou et les agriculteurs bio des Etats-Unis font partie de ceux qui défendent une cause, et sont maintenant rejoints selon www.france24.com/fr par l’Inde qui estime que le taux de suicide de ses agriculteurs est purement et simplement lié à l’utilisation dans 90% des cultures de cotons de semences modifiées…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

(Merci Steven)

Journée internationale de la Biodiversité

Rebonjour,

Prenons un peu de hauteur à présent pour comprendre les impacts des changements climatiques sur la nature en ce 22 Mai 2012 (Journée internationale de la Biodiversité)…

Le portail de référence notre-planete.info nous en dit plus…

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :