Archives du blog

[#auboulot] Le bien-être au travail fait sens

Bonsoir,

Aujourd’hui, deux articles relatifs aux potentielles dérives des objets de bureau connectés et aux exigences des salariés à se sentir bien dans leur emploi.

En tant qu’indépendant, cette sensibilité est accrue : faire un travail qui passionne dans de bonnes conditions, parfois ultra-connecté, est l’idéal. En tant que salarié, c’est parfois plus compliqué à mettre en oeuvre, ou un peu plus risqué. Faites-vous entendre ! ;-)

Lisez l’article de www.finyear.com et celui de www.e-rse.net

[#DD] La RSE : parler c’est bien, agir c’est mieux !

Bonjour,

Je vous propose aujourd’hui la lecture de deux passionnants articles traitant de la RSE :

– un premier article de www.say-yess.com qui pose la question de l’utilisé de la RSE. En effet, on en entend beaucoup parler, mais quelles actions s’en suivent ? Cette notion est-elle applicable sans faux-semblants ?

– un second article de www.novethic.fr à propos du drame du Rana Plaza. Derrière un bilan très douloureux, est-ce que les entreprises qui exploitent les travailleurs d’ailleurs pour notre consommation low cost d’ici considèrent vraiment l’ensemble de leurs parties prenantes ?

Bonne lecture !

Amazon délie les langues…

Bonjour,

Après avoir fait connaître son envie de livrer les colis de ses clients par drone, Amazon dévoile une face peu recommandable… C’est à découvrir sur www.lemonde.fr

(Merci Thierry)

Jeudi : travaillez zen ;)

Bonjour,

Petite info de dernière minute : le premier salon Travail & zen – le bien-être au travail aura lieu jeudi 27 Septembre au Centrex de Lognes.

Lors des tables rondes : tout est fait pour répondre aux questions des professionnels présents.

Plus d’informations sur le site www.travail-zen.fr

L’économie verte vs. le travail…

Bonjour,

Un article fort intéressant est paru dans Novethic ces derniers jours…

Quelques questions pointent à la lecture de cet article.

Premièrement : l’économie verte est-elle accessible à tous sur cette planète ? Cela serait très désirable afin que les richesses soient mieux réparties, sans doute, et que les emplois verts voient le jour même dans les parties les plus défavorisées de notre monde… Est-ce que l’OIT n’a pas en ce sens un énorme travail à fournir afin de favoriser les initiatives locales exemplaires et diffuser des informations à l’international ?

Deuxièmement : est-ce que l’Homme parviendrait à implémenter des réglementations sur un thème (l’économie verte) sans négliger un pan fondamental de ce dernier (le travail/le travailleur) ?

Troisièmement : est-ce une démarche de la part des lobbies pour attaquer la croissance verte ? Est-ce simplement la période d’incertitudes dans laquelle nous nous trouvons qui nous incite à revoir les exigences à la hausse pour avoir une qualité de prestations « au top » ? Est-ce que l’on a jusque là vraiment négligé les risques encourus par les travailleurs (même avant la « croissance verte ») ? Est-ce que la productivité et le profit passeront toujours devant la santé ? Est-ce que des réglementations de ce type seront adaptées à des pays où les pratiques sont assez méprisantes du droit du travail en général ?

Je fais du sport, tu fais du sport, il fait du sport…

Bonjour,

Un petit article de Novethic fort intéressant, et rendant compte de l’action de Greenpeace pour faire changer les techniques de fabrication de vêtements de plusieurs grandes marques leaders sur le marché du sport.

Le sport, à la base synonyme d’effort, de bien-être et de volonté de se surpasser a une image ternie par des affaires de plus en plus médiatisées de dopage et maintenant par les analyses menées par l’ONG environnementale sur la composition des tissus qui servent à fabriquer les joggings etc. Quel dommage ! Cette action risque d’être très bénéfique pour les leaders du marché pour définir des cahiers des charges beaucoup plus précis et stricts. On peut également penser à l’amélioration des conditions de travail et de vie des personnes qui fabriquent ces produits à l’autre bout du monde.

Huile de palme

Des efforts seraient faits en Indonésie suite à diverses campagnes de sensibilisation, notamment de Greenpeace, concernant l’huile de palme et les méfaits de sa culture (qui est précédée d’une déforestation massive) sur la biodiversité très riche de cette région du monde.

Les entreprises comptent progresser et s’engagent pour que l’huile de palme devienne plus responsable.

Certes, un beau projet, de grands progrès en perspective. Mais l’huile de palme aura malgré tout des conséquences sur la santé du consommateur final et son utilisation dans les transformations agro-alimentaires aura toujours un impact CO2 non négligeable…
De plus, on peut revenir sur les conditions de travail assez désastreuses des individus embauchés pour cultiver ces hectares de palmeraies.

Un article très intéressant publié sur notre-planete.info

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :