Archives du blog

[#DD] A vos sacs, prêts, partez !

Bonsoir,

On me dit dans l’oreillette qu’il vaut mieux faire des provisions de cabas réutilisables ou de se créer ses sacs de courses (DYI quand tu nous tiens !) car à partir du 1er janvier 2016, les sacs plastiques seront définitivement supprimés.

Apprenez-en plus sur www.service-public.fr

(merci Sylvie)

Noteo note la conso

Bonjour,

Ce matin, un article qui intéresse le consom’acteur qui sommeille en chacun nous…

Comment consommer mieux sans dépenser plus ?!

Noteo est un outil pratique pour éviter les pièges des GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) ;)

Plus d’information sur 20minutes.fr

(Merci Thierry)

 

 

Pieds palmés…

Bonjour,

Une dépêche de l’AFP parue sur France24 montre que vivre sans huile de palme est un réel défi !

Cette substance est présente dans notre alimentation, mais aussi dans les produits ménagers et certains cosmétiques…

Sommes-nous vraiment tributaires des choix que l’on nous impose ?

Adrien Gontier essaie de prouver le contraire ;)

 

Brésil…

Bonjour,

Il y a déjà quelques temps que je souhaite publier les articles suivants parus sur Greenetvert sur le Brésil et son positionnement par rapport aux sacs en plastique et sur des recherches menées afin de mettre en oeuvre d’anciennes bouteilles en PET dans de la peinture

Un label RSE ?

Bonjour,

Ce matin, une petite info publiée avant les fêtes sur le site cdurable.info au sujet de LUCIE, le label RSE.

Des questions pointent à l’horizon : les labels sont de plus en plus nombreux (si, si, je vous assure, faites vos courses, vous verrez !). Ils touchent aussi bien les produits (par exemple Max Havelaar pour les produits issus du commerce équitable) que les services (par exemple Prestadd pour l’événementiel responsable). Maintenant, un label existe pour indiquer que la Norme ISO26000 (non certifiante) est adoptée dans telle ou telle structure. Alors dans quel but créer ces labels ? Pour se dispenser d’agir ? Pour être reconnu sur le marché ? Pour se reconnaitre entre acteurs de référence ? Pour embrouiller le client ? Pour assurer un suivi des évolutions selon des standards rigoureux ?

Si vous avez des remarques, le débat est ouvert !

 

Réduisons nos déchets, ca déborde

Il est vrai que quand je fais du tri sélectif après avoir fait des courses (en supermarché ou en magasin bio)… Je me rends compte que l’emballage – même en faisant attention – reste toujours aussi présent.

J’avais pris connaissance lors d’une conférence de presse que des magasins pilotes Leclerc (chacun pense ce qu’il veut de la grande distribution) faisaient des tests pour que les consom’acteurs laissent les emballages dans des sacs prévus à cet effet lors de leurs achats. Bête ou pas ? La faute aux industriels qui veulent toujours plus de profit ? La faute aux agences de pub qui ne comprennent pas les enjeux ? Chacun peut mener sa petite réflexion là-dessus et commenter cet article trouvé sur cdurable.info et montrant que l’inconscient collectif « fait du bon boulot » (encore une fois, est-ce une façon de manipuler les masses ? est-ce que sans publicité le consommateur lambda sait s’y retrouver ? est-ce que les emballages peuvent dépouiller tous nos produits ?)

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :