Archives du blog

[#développementdurable] gaz de schiste : il y avait longtemps

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose de lire l’article de www.bastamag.net à propos de l’exploitation des gaz de schiste qui connaît un drôle de retournement de situation chez nos cousins américains… A copier ?

 

Grossière erreur !

Bonjour,

Je publie un autre post aujourd’hui pour alerter sur le fait que la Commission Européenne autorise l’exploitation de gaz de schiste…

C’est à lire dans www.ouest-france.fr

Je suis une européenne convaincue. Cependant, je me questionne sur la légitimité d’une institution vérolée par les lobbies.

Ethique tac !

Bonjour,

Les Foggys en font des leurs au Royaume-Uni… De quoi mettre de l’eau dans le gaz de schiste !

C’est à découvrir sur http://rue89.nouvelobs.com et sur www.bastamag.net

(Pour les novices de ces problématiques, je vous invite à lire cet autre article également)

Bushmen[acés]

Bonjour,

Voici un article qui nous parle de gaz de schiste. A quoi bon ? me direz-vous !

Ahah… Si vous saviez. La France refuse catégoriquement la chose (du moins en région parisienne), cf mon dernier article à ce sujet… Mais au Botswana, ce n’est pas la même chanson.

Découvrez plus d’informations dans l’article de www.survivalfrance.org

Ca finira par porter ses fruits

Bonjour,

Petite info importante provenant du collectif sud 77 contre le gaz de schiste :

Bonjour

En partenariat les Associations GAIA et Unis vers une MILLY Vert, organisent une réunion d’information débat sur les dangers de la fracturation hydraulique , en particulier dans notre région directement concernée par plusieurs demandes de permis.
 
En avance de 2  jours sur la date du NOFRACKING day ce sera le 17 OCTOBRE à la salle des fêtes de MILLY Bd Du Maréchal Lyautey

Gaz et pétrole de schiste : sur le terrain… ça pollue

Bonjour,

Je relaie l’information diffusée par le Collectif Stop au Petrole de Schiste Sud 77 reçue le 17 juin :

Les sociétés pétrolières ne sont pas en mesure de garantir une exploitation propre
et sans conséquences sur l’environnement.

Pour preuve,  une pollution aux hydrocarbures a eu lieu le samedi 15 juin vers 7h suite
à une fuite sur un puits à Champeaux en Seine-et-Marne.

Le risque 0 n’existe pas pour le conventionnel et encore moins pour le non-conventionnel
qui consiste à fracturer les roches-mères en traversant les aquifères.

(AFP / 16 juin 2013 12h44)

MELUN – Une fuite sur un puits de pétrole a entraîné une pollution aux hydrocarbures samedi sur un site d’extraction de la société Vermilion, à Champeaux (Seine-et-Marne), a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie.L’alerte a été donnée samedi vers 07H00, après la découverte d’une fuite localisée au niveau d’une tête de puits, a-t-on précisé. Un mélange d’eau (95%) et de pétrole (5%) s’est répandu au sol, avant de se déverser en partie dans un petit cours d’eau, le ru d’Ancoeur.

On ignore la quantité exacte de pétrole qui a fui, a indiqué cette source, évoquant une pollution au sol de l’ordre de 300 mètres carrés.

Des barrages de ballots de paille ont été mis en place par les pompiers pour protéger les douves du château de Vaux-le-Vicomte, situé à quelques kilomètres et alimenté par le ru d’Ancoeur, mais aussi pour éviter que la pollution ne rejoigne la Seine, située en aval.

Trois camions de la société Veolia ont été réquisitionnés pour procéder au nettoyage du site, aux frais de la société franco-canadienne Vermilion, qui exploite plusieurs gisements de pétrole conventionnel en Ile-de-France et dans les Landes.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’incident, a précisé la gendarmerie.
http://www.romandie.com/news/n/_Seine_et_Marne_pollution_aux_hydrocarbures_apres_une_fuite_sur_un_puits66160620131247.asp

Des représentants des Collectifs Briards Nord Bourgogne et Sud 77 se sont rendus sur place ce matin afin d’évaluer la pollution de la rivière le Ru d’Ancoeur de Blandy-les-Tours.

Des ballots de paille ont été disposés sur le Ru pour filtrer mais des auréoles d’hydrocarbures
sont visibles après le barrage et continuent à s’écouler.

Des représentants de Vermilion étaient présents en différents sites pour évaluer le degré de pollution.

On peut aussi consulter le site de la Mairie de Blandy : http://www.lesblandynois.fr/

« Samedi matin vers 7h, une habitante de Blandy se promenant le long du ru détecte une odeur anormale d’hydrocarbures. Elle donne l’alerte auprès de la mairie qui très rapidement découvre l’origine du problème : un flot continu de pétrole se déverse directement dans le ruisseau au niveau du pont entre la ferme de Chaunoy et le village de Champeaux »

Déversement dans le ru 3

Le puits de Champeaux, cluster N°2, se trouve sur la route du Moulin de Chaunoy.

Les Collectifs antigpds

Fracturation hydraulique… 3, 2, 1, STOPPEZ !

Bonjour,

Je vous transmets aujourd’hui le courriel reçu de la part du collectif Stop Gaz de Schiste 77 :

«  LE TRAVAIL PREPARATOIRE EN VUE DE LA FRACTURATION HYDRAULIQUE SE POURSUIT SUR LE PLAN ADMINISTRATIF

VOIR LA POSITION DES NOUVEAUX PERMIS DE SEINE ET MARNE : http://maps.google.com/maps/ms?msid=218172642451470623036.0004b75c84f11af27bdbb&msa=0

—————————

Depuis le 19 janvier 2012, 14 permis de recherche exclusifs ont été mis très discrètement « en consultation » auprès du public sur le site du ministère de l’environnement et sur le site des DRIEE en région. Onze permis concernent la Seine-et-Marne, un l’Aisne, un la Lorraine et un l’Aquitaine. L’attribution de permis de recherche d’hydrocarbures avait été stoppée en 2011 devant la levée en masse contre l’exploitation des gaz et pétroles de schiste et l’utilisation de la fracturation hydraulique et dans l’attente du vote des textes.

La consultation pour ces 14 nouveaux permis doit se terminer le 19 février.

Voici les communes qui sont concernées: Valence-en-Brie, Echouboulains, les Ecrennes,  Nangis, Rapillon, Villeneuve-les-Bordes, Lava-en-Brie, Salins,Grandpuits-Bailly-Carrois, Saint-Ouen-en-Brie, La Chapelle Gauthier, Les Ecrennes, Marchault, Féricy, Coulommiers, St-Germain-sous-Doue, Rebais, Bellot, La-Ferté-Gaucher, Jouy-sur-Morin, St-Rémy-La-Vanne, St-Siméon, Chauffry, Mary-sur-Marne, Lizy-sur-Ourcq, Congis-sur-Thérouanne, Changis-sur-Marne, St-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Signy-Signets, Pierre-Levée, La Haute-Maison,- Marvilliers, Villeneuve-sur-Bellot, St-Barthélémy, St-Martin-des-Champs, Hautevesnes, Germigny-sous-Coulombs, Coulombs-en-Valois, Crouy-sur-Ourcq, May-en-Multien,  et qui déborde dans l’Aisne et dans l’Oise.

PUIS : Chevry, Chelles, Sevran, Villeparisis, Claye-Souilly, Roissy-en Brie, Ozoir-la-Ferrière, Brie-Comte-Robert,  Montereau-Fault-Yonne, Lorrez-Bocage-Préaux, Chaintreaux, Egreville puis vers l’est jusque dans l’Yonne et au sud dans le Loiret.

Laboratoire EUROFIN MARKETING RESEARCH – 5, rue Cadet- 75009PARIS (Tel : 01 53 34 17 47)

TTI : Pour analyse de l’eau et des éléments constitutifs de la fracturation hydraulique, notamment méthane, radon et COT

Les permis en cours d’instruction et informations au public
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Documents-mis-a-la-disposition-du.html

http://nature.environnement.77.over-blog.com/article-permis-de-recherche-d-hydrocarbures-consultation-en-catimini-jusqu-au-19-fevrier-98248962.html

Danièle Favari (veille juridique des GDS) « 

%d blogueurs aiment cette page :