Archives du blog

[#développementdurable] gaz de schiste : il y avait longtemps

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose de lire l’article de www.bastamag.net à propos de l’exploitation des gaz de schiste qui connaît un drôle de retournement de situation chez nos cousins américains… A copier ?

 

[#développementdurable] Les algues contre le gaz de schiste…

Bonjour,

Pendant que certains trouvent des solutions alternatives à notre frénésie énergétique (TF1 via www.facebook.com), d’autres fracturent salement les sols (www.bastamag.net).

(merci Sylvie pour le lien vidéo)

Chevron : dehors

Bonjour,

Je partage aujourd’hui l’article lu il y a quelques jours sur www.bastamag.net à propos du blocus Polonais contre Chevron, exploitant de gaz de schiste.

Grossière erreur !

Bonjour,

Je publie un autre post aujourd’hui pour alerter sur le fait que la Commission Européenne autorise l’exploitation de gaz de schiste…

C’est à lire dans www.ouest-france.fr

Je suis une européenne convaincue. Cependant, je me questionne sur la légitimité d’une institution vérolée par les lobbies.

Ethique tac !

Bonjour,

Les Foggys en font des leurs au Royaume-Uni… De quoi mettre de l’eau dans le gaz de schiste !

C’est à découvrir sur http://rue89.nouvelobs.com et sur www.bastamag.net

(Pour les novices de ces problématiques, je vous invite à lire cet autre article également)

Bushmen[acés]

Bonjour,

Voici un article qui nous parle de gaz de schiste. A quoi bon ? me direz-vous !

Ahah… Si vous saviez. La France refuse catégoriquement la chose (du moins en région parisienne), cf mon dernier article à ce sujet… Mais au Botswana, ce n’est pas la même chanson.

Découvrez plus d’informations dans l’article de www.survivalfrance.org

Gaz de schiste : et ensuite ?

Bonjour,

Vous avez certainement entendu l’information la semaine passée, le Conseil Constitutionnel a mis son véto sur l’exploitation du gaz de schiste…

Une belle victoire pour les nombreuses associations (et les citoyens) !

Et après ?

Plus d’informations sur le site www.actu-environnement.com

Lisez le communiqué de presse sur le site du Conseil Constitutionnel.

Diffusion du communiqué de presse – soutien à la Pologne

Bonjour,

Je vous transmets aujourd’hui le communiqué de presse qui m’a été transmis par le Collectif Stop Gaz de Schiste Sud 77 qui soutient la Pologne dans sa lutte contre cette aberration écologique.

Communiqué de presse des collectifs et des associations

contre les gaz et huiles de schiste et de houille

 

 

RESISTANCE SANS FRONTIERE

 

Non aux pratiques brutales de la compagnie Chevron en Pologne

 

Depuis le 3 juin, les paysans et habitants du village polonais de Zurawlow sont à nouveau confrontés à la multinationale américaine Chevron, qui, suite à une forte mobilisation de leur part, avait renoncé provisoirement, en mars 2012, à installer un puits de forage sur leur commune. Le réalisateur, Lech Kowalski avait d’ailleurs témoigné de cette lutte dans « la Malédiction du gaz de schiste », diffusé récemment sur la chaîne de télévision Arte.

 

Sous la protection d’agents de sécurité, et dans une très forte tension, Chevron a pris possession d’une parcelle située sur la concession de Grabowiec en vue d’y installer une clôture et de pratiquer à terme un forage sur place.

Selon les habitants, cette concession serait valable jusqu’au 6 décembre 2013 pour des tests sismiques seulement. L’autorisation pour des tests de forage a été annulée Juin 2012. Chevron n’a donc aucune légitimité a effectuer ces travaux.

 

Les habitants refusent ce forage, visant des gaz de schiste, qui pourrait conduire à la contamination de leur eau et de leurs terres ; lors des tests sismiques effectués précédemment sur place, des explosifs avaient été utilisés  et avaient déjà provoqué une pollution de l’eau, devenue impropre à la consommation.

 

Un  groupe de plus de 150 personnes occupe le terrain de Chevron 24 heures par jour pour empêcher ce projet et réclame le départ de la compagnie. Une des habitantes a été blessée par un véhicule conduit par un  chauffeur de Chevron de sécurité, et a du être hospitalisée.

Chevron refuse la négociation et les autorités n’ont entrepris aucune action qui permettrait de résoudre ce conflit toujours en cours.

Les collectifs français et les associations contre les gaz et huiles de schiste et de houille dénoncent les pratiques de la compagnie Chevron Polska et son mépris des populations.

Ils expriment toute leur solidarité aux habitants et en particulier aux paysans de Zurawlow qui s’opposent légitimement à toute exploration et exploitation des gaz de schiste sur leur territoire.

Leur résistance est la nôtre, leur lutte transcende les frontières.

Nous soutenons avec force toute ces luttes contre ces compagnies pétrolières et gazières qui détruisent, chaque jour un peu plus, les communautés et les territoires, que ce soit en Pologne ou aux Etats-Unis, en Argentine ou ailleurs.

 

NI ICI, NI AILLEURS – NI AUJOURD’HUI, NI DEMAIN !

 

 

 

 

 

 

Un point de vue canadien sur le climat

Bonjour,

Un article que je trouve intéressant… Un peu alarmiste (mais il serait bien l’heure de l’être !), mais intéressant.

Par contre, pas un mot sur les gaz et pétroles de schiste, normal ou pas ?!

Le réchauffement climatique passerait de +2°C à +6°C : plus de détails sur ces prévisions sur le site www.lapresse.ca/environnement

Alors, ça gaz ?

Bonjour,

Je vous invite à faire un tour sur le blog suivant : http://gaz-de-schiste-causse-mejean.org

Cela permet de se rendre compte de l’ampleur des futurs désastres (ou pas, si la mobilisation citoyenne suffit).

Petite précision envoyée par mes amis du Collectif SPDS Sud 77 :

L’échéance de samedi se rapproche mais il est encore temps d’apporter votre contribution à l’enquête publique concernant les permis de Chartrettes ou Faÿ.

En complément de mon e-mail du 6 avril, voici quelques informations complémentaires

Le commissaire-enquêteur était visible à la marie de Villiers-en-Bière ce mardi après-midi et il nous a fourni quelques précieuses indications :

  • Il reçoit régulièrement des visites (plus que pour certaines enquêtes où personne ne vient), signe d’intérêt de la part de la population. Nous avons pu le constater puisque depuis 13h30, les visites se sont enchaînées sans interruption
  • Les éléments pouvant influencer la décision administrative sont surtout les questions environnementales et sociales (notamment les risques pour les emplois agricoles et touristiques, deux secteurs d’activité sensibles) : donc, si vous en avez le temps, vous pouvez développer ces sujets à votre manière.
  • L’historique (dégâts subis lors des forages antérieurs) et la question de leur utilité  en égard à la faiblesse de la production escomptée (1 an de la consommation francilienne) constituent également de bons arguments.
  • Le risque ultérieur de recours à la fracturation hydraulique ne constitue pas, selon lui, un argument décisif aux yeux de l’administration (pour laquelle celle-ci est interdite). Il a toutefois été très intéressé par un document de deux pages sur le sujet que je lui ai remis, donc, il n’est pas inutile de mentionner cet argument en précisant la possibilité pour une société pétrolière de céder ultérieurement son permis à une autre.

Comment agir dans les trois jours qui restent ?

  • En allant consulter le dossier dans l’une des mairies concernées et en y déposant le courrier faisant part de vos observations.
  • Si vous ne pouvez pas vous déplacer, en adressant ce même courrier exclusivement à la mairie de Chailly-en Bière Place du Général de Gaulle 77930 Chailly-en-Bière avant la levée du courrier de samedi 13 avril (le cachet de la poste faisant foi)
  • Le commissaire enquêteur apprécie les messages simples de personnes qui ne font pas partie d’un collectif ou d’une association. Si vous utilisez notre texte, vous pouvez le modifier .
  • En vous rendant ce samedi matin entre 9h et 12h à la mairie de Chailly-en-Bière pour y rencontrer le commissaire-enquêteur.

Bon courage !

Annick MANTEAUX
Collectif SPDS Sud 77

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :