Archives du blog

[#auboulot] Absente du 23 janvier au 1er février

Bonsoir,

Je vous annonce que je ne serai pas en Seine-et-Marne du 23 janvier au 1er février. Je reste cependant disponible par e-mail pendant cette période.

Mes partenaires Anne, Delphine et Sylvie, notamment, sauront répondre à vos questions.

Bonne continuation à toutes et à tous !

Publicités

[#DD] #COP21 : l’échéance approche !

Bonjour,

Après le rush de la rentrée, chacun retrouve ses petites habitudes… Et le pays est en plein bouillonnement à l’aube de la #COP21.

Deux articles parus récemment traitent de ce sujet :

  • www.notre-planete.info qui s’interroge sur l’exemplarité Française
  • www.novethic.fr qui relate que le changement climatique est bien présent et qu’il faut impérativement passer à l’action.

[#société] Les Français prêts pour l’économie circulaire ?

Bonjour,

J’ai repéré un article très intéressant sur www.lemarchecitoyen.net à propos d’une étude du CREDOC qui retrace les résultats d’enquêtes menées auprès de consommateurs français ces 25 dernières années… Sorte de test grandeur nature, les résultats montrent qu’une bonne partie de la population semble sensible à la cause « écolo » par les petits gestes quotidiens (consommation responsable, mutualisation d’objets / de moyens, diminution des déchets…).

Preuve que nous pouvons tous apporter notre grain de sel dans cette fabuleuse histoire du développement durable ;-)

E-mailing, des chiffres intéressants

Bonjour,

Je tiens juste à vous faire un retour d’expériences autour de l’envoi d’e-mailing.

Déjà, qu’est-ce qu’un e-mailing ? Il s’agit d’un courriel qui peut avoir plusieurs objectifs. On en recense deux principaux (mais pas uniques !) :

– toucher une cible en particulier pour lui offrir un produit ou un service, un avantage, lui proposer une promotion (ne me dites pas que vous n’avez pas reçu les e-mailings de vos marques préférées pour le lancement des soldes ce jour ?!). On peut appeler cela de l’e-mailing commercial.

– informer sa cible (un déménagement d’entreprise, des actualités dédiées métier, etc…). Cet envoi est communément appelé « newsletter ».

Ensuite, les taux d’ouverture annoncés peuvent varier. Mais pourquoi ?

Evidemment, envoyer un courriel à des inconnus aura un succès moindre que lorsque les abonnés sont « captifs » et « habitués » à recevoir l’information.

Ainsi, sur un envoi où la cible n’est pas forcément qualifiée – dans le sens où elle a répondu « oui » pour recevoir un e-mailing, mais sans forcément être intéressée à 120% par le produit ou service – alors le résultat avoisinera les 25, voire 30% d’ouvertures uniques et avoisinera les 2 à 5% de clics uniques au bout d’une semaine.

Par contre, lors d’un envoi à but informatif à une cible (type réseau d’entrepreneurs, fédération de professionnels), les taux d’ouverture « explosent » et peuvent atteindre 50% d’ouvertures uniques et entre 10 et 20% de clics uniques, au bout d’une semaine.

Quelques astuces pour aller plus loin…

Afin d’impacter clairement votre cible, qualifiez bien vos fichier avant envoi, utilisez un logiciel approprié (payant ou non, type MailChimp, Yourmailinglistprovider…), ne négligez ni le nom de l’expéditeur ni l’objet de votre e-mailing (limitez les majuscules, les points d’exclamation…), faites en sorte d’être synthétique dans vos contenus rédactionnels, d’y ajouter votre logo, des photos (attention aux droits d’auteur !), et de créer des parties (grands titres dans une couleur différente), de laisser la possibilité à votre contact de se désinscrire facilement, de faire des liens sortants de votre e-mailing (vers votre site, etc.). Et surtout, testez avant un envoi final (1, 2, 3, 10 fois !), relisez les contenus (une coquille est site vite arrivée !). Vous pouvez prendre du recul sur votre envoi pour effectuer des ajustements au fil du temps également et améliorer votre prochain envoi…

Dans le cadre d’une collaboration avec &maCom, vous pouvez déléguer la gestion et l’envoi d’e-mailings en vous appuyant sur une connaissance du produit, assurer une récurrence dans l’envoi sans que cela ne vous prenne trop de temps !

A vous de jouer !

Autolib’ : une vraie liberté ?

Bonjour,

Aujourd’hui, petit article de www.actu-environnement.com à propos de l’utilisation des Autolib’ et autres services d’autopartage.

 

La géolocalisation indoor fait suite à l’outdoor

Bonjour,

Aujourd’hui, je sponsorise un article paru dans http://lecercle.lesechos.fr et rédigé par Nomadic Solution, client de longue date d’&maCom ;-)

(merci Louise)

&maCom souffle bientôt sa première bougie RurBan Coop !

Bonjour,

Hé oui, le temps passe, inexorablement… Et ça va faire un an que l’agence &maCom a intégré la Coopérative d’Activités et d’Emploi RurBan Coop.

Genèse d’une histoire qui vient de commencer !

&maCom est mon agence de conseils en communication et accompagnement rédactionnel. Elle existe depuis logo RBC3 ans et demi et a toujours eu un pied dans le développement durable avec son slogan « communication durable ». Cette démarche n’est pas anodine. Dès la création de l’agence, je cherche à mettre en place une politique d’orientation vers de « bonnes pratiques », et propose une offre basée sur le court, moyen et long terme. Cette dernière a évolué avec le temps, les demandes clients et les conseils avisés que j’ai pu recevoir de la part de mes partenaires, relations professionnelles et de mes proches.

Initialement auto-entreprise, l’agence s’est facilement tournée vers la RurBan Coop pour plusieurs raisons :

– ancrer l’engagement « durable », « soutenable » d’&maCom au sein d’une structure de l’Economie Sociale et Solidaire, afin d’affirmer (voire de confirmer ?) mes valeurs fortes,

– ancrer également mon agence sur un territoire : la Seine-et-Marne (avec un potentiel rayonnement sur l’Essonne)

– avoir un statut d’entrepreneure-salariée, me garantissant des avantages sociaux inexistants en auto-entrepreneuriat,

– en échange d’un reversement de mon chiffre d’affaires, bénéficier d’une aide administrative dans la gestion de l’entreprise, et permettre à mes clients de venir en rendez-vous dans le bureau mis à disposition des entrepreneurs-salariés par RurBan Coop,

– intégrer un collectif et faire vivre ce « mini-réseau » pluridisciplinaire regroupant des compétences et des personnes diverses et variées dont certaines sont devenues clientes, d’autres partenaires,

– pouvoir bénéficier de services mutualisés (logiciel de facturation,…),

– participer à des salons pour représenter la coopérative, mais aussi promouvoir ma propre agence et mes compétences,

– savoir que mon agence et ma propre personnalité sont prises en compte dans une structure m’offrant un accompagnement individuel ultra-personnalisé et un accompagnement de groupe riche en découvertes,

– participer à quelques bons éclats de rire !

Un grand merci aux RurBan Coopines et RurBan Coopains, et surtout à Céline, la gérante ! :-)

Cette semaine, &maCom participe à l’AGO de RurBan Coop

Bonjour,

Des news de votre agence au sein du collectif RurBan Coop qui grandit, grandit…

Une Assemblée Générale Ordinaire a lieu cette semaine pour faire le point sur la gestion de la Coopérative d’Activités et d’Emploi et pour ouvrir le sociétariat de la structure aux entrepreneurs-salariés.

On s’appelle, on s’fait une bouffe ?

Bonjour,

La preuve en est : nous pouvons agir en tant que citoyen pour limiter le gaspillage alimentaire à notre échelle.

En Finlande, un test montre qu’il est possible de créer un garde-manger de quartier qui permet à toutes et à tous de « remettre en jeu » un produit alimentaire dont il ne veut finalement plus.

Un article fort intéressant et qui rejoint peu ou prou la logique des incroyables comestibles ou des AMAP.

Et vous, que faites-vous pour lutter contre cela ? Considérez-vous que vous gaspillez ? Que vous gâchez, littéralement de la nourriture ?

La Suède : un modèle de gestion de déchets

Bonjour,

Un article très enrichissant concernant le traitement des déchets en Suède, parus sur le blog Ecologie du Monde.fr.

Est-ce cela, savoir anticiper, savoir innover et savoir s’adapter ?!

%d blogueurs aiment cette page :