Archives du blog

[#auboulot] Point de posts cette semaine

Bonsoir,

Malheureusement, je ne serai pas en mesure d’alimenter mon blog cette semaine. Je préfère prendre le temps de relayer des informations lues plutôt que de faire un partage à la va-vite.

Cette semaine, programme chargé, déjà plusieurs rendez-vous passés en ce début de semaine avec des prospects, des clients, des membres de mes réseaux… Demain, j’interviens dans un réseau local pour présenter mon activité et mon partenariat avec Anne Delmer-Berhil. Jeudi je participer au Club des Créateurs et Jeunes Entrepreneurs et vendredi on anime un Atelier#2 chez nos partenaires Au Fil de l’Autre!

Entre temps, il faut régler l’administratif, l’opérationnel et répondre aux demandes ! Et malheureusement, mon blog passe dans ces cas-là en dernier !

Je peux vous conseiller de penser à vos voeux de fin d’année pendant cette période de non-publication ;-) et à contacter SOS Voeux dès que vous aurez pris une décision.

 

Publicités

[#auboulot] Les vacances : pas pour tout le monde !

Bonjour,

L’agenda &maCom s’alourdit de jour en jour, et ce n’est pas pour me déplaire !

Entre rencontres entrepreneuriales, rendez-vous clients, entretiens avec de potentiels partenaires… Et bien-sûr de belles plages horaires dégagées pour la prospection, le suivi client et l’opérationnel… Les vacances n’ont pas frappé à ma porte en ce mois d’Octobre.

J’espère pouvoir avoir le temps de mettre à jour le blog cette semaine.

 

[#DD] La RSE n’est pas l’affaire de tous ?!

Bonsoir,

Aujourd’hui, j’ai reçu la newsletter de RIPOSTE VERTE indiquant qu’une nouvelle étude thématique sur la RSE était sortie. Voici l’extrait de la newsletter, et je vous invite à consulter les résultats contenus dans le PDF plus en détail !

Quelles pratiques durables au bureau ?

En renouvelant cette étude trois ans après sa dernière édition, nous interrogeons les pratiques et les perceptions des acteurs tertiaires sur les trois piliers d’un développement soutenable : économique, social et environnemental.

Pour beaucoup, la RSE au bureau reste un concept et non une nécessité opérationnelle. Ainsi, seule 1 organisation sur 3 suit des indicateurs de performance pour les trois piliers.

Télécharger le rapport complet : Quelles pratiques RSE/DD au bureau ?

Patrice Besnard
Président

 

[#auboulot] Déjà une semaine sans posts !

Au secours ! Le temps passe si vite !

J’ai des centaines d’onglets ouverts dans mon navigateur et ne parviens pas à les lire pour les relayer sur mon blog que vous affectionnez tant.

Beaucoup de travail en ce moment, pas mal de déplacements aussi… Et un peu de temps pour m’occuper de mes proches, de mes animaux et de ma petite personne.

Ce que je peux vous dire, c’est que je fais mon maximum pour que mes messages soient réguliers sur cette page-ci. Mais je vous recommande aussi d’aller voir la page dédiée aux ateliers thématiques et mon site web qui évolue aussi… Mes partenariats sont toujours aussi actifs, vous pourrez le constater en allant voir www.les-3-crea.fr par exemple… Et nous avons de nombreux projets dans les cartons dont je vous ferai part avec grand plaisir le moment venu ! ;-)

Pourquoi le client est roi ? Et l’agence son ombre ?

Le (futur) client est roi pour plusieurs bonnes raisons :

il a un projet. Même à un stade embryonnaire, ce dernier mérite tout l’attention de l’agence, qui pratique une écoute active à ce stade de connaissances des ambitions du prospect.

– pour réaliser son projet, le futur client sait souvent ce qu’il veut ou du moins, en a une vague idée. Si ce n’est pas le cas, il confiera ses désirs à l’agence. C’est à ce moment-là que l’agence passe de l’écoute active au questionnement pour formaliser le besoin (c’est-à-dire l’expression d’une nécessité ressentie) et les attentes (le résultat escompté et le cheminement, les exigences qui vont avec) de son interlocuteur. Cette vague d’interrogations gravitant autour du projet « rêvé » permet au client de prendre conscience de sa demande, et à l’agence de lui apporter le fameux recul dont on a tous besoin lorsque l’on est pris « la tête dans le guidon ». Ces deux notions de besoin et d’attentes sont fondamentales et mènent l’agence vers une première étape de réflexion – pas trop aboutie – avec le (futur) client. Cette phase de pré-accompagnement (qui génère le brief complet) permet d’établir la confiance entre les deux partenaires.

il a (ou n’a pas) le budget pour s’offrir les services de l’agence. La formulation d’une estimation chiffrée aide le client à assumer son choix. C’est très binaire : il peut ou ne peut pas. Mais l’agence peut aussi être force de propositions pour trouver un arrangement : un étalement des paiements dans le temps, un geste commercial, ou encore conseiller stratégiquement en amont un décalage du projet pour lui garantir un meilleur impact (saisonnalité,…). Cet échange qu’il faut considérer comme « gagnant-gagnant » (je te fais travailler, tu me concèdes une offre mieux adaptée à ma demande) facilite la confiance réciproque ainsi que la fidélisation, voire la recommandation.

– et nous arrivons au quatrième et dernier point : votre (futur) client ne vous le dit pas forcément, mais il vous fait confiance, apprécie l’entente cordiale que vous développez ensemble dans un esprit de partenariat, ainsi que l’accompagnement opérationnel sérieux que vous lui garantissez au fil du temps, dans un objectif de partage et de performance.

Ce survol très bref de la relation prospect > futur client > client fidèle > client prescripteur montre que l’agence est l’ombre de son client par son écoute active, sa flexibilité, sa capacité à trouver des compromis, à ajuster divers facteurs – qui n’ont pas tous le même degré d’importance en fonction de l’interlocuteur ! -, ses conseils en amont du projet et le nouvel angle de vue avec lequel elle aborde ledit projet…

L’hiver arrive, et avec lui : le gel

Bonjour,

L’hiver fait son entrée, et j’ai lu que la fine de sel remplaçait sel de mer sur certaines portions d’autoroute… depuis 2010

Greenwashing ou réel impact, l’article est paru sur aprr.fr

Compte-rendu des Rencontres ICDD 22 et 23 Novembre 2011

Bonjour,

J’ai enfin eu le temps de synthétiser les propos recueillis lors des deux jours de conférences proposés par ICDD (et TInkuy) à l’UPEC les 22 et 23 novembre derniers.

Pour lire le CR (plus de 20 pages), cliquez ici.

%d blogueurs aiment cette page :