Archives du blog

[#auboulot] La naturopathie, pour quoi faire ?

Bonsoir,

C’est officiel, le blog de la naturopathe Odile Davy est en ligne !

Anne et moi l’avons développé en étroite collaboration avec notre cliente.

Je vous invite à le consulter, surtout pour les gourmand(e)s qui rêvent de manger sain en participant aux ateliers culinaires de Fontainebleau, Dammarie ou Paris ! ;-)

Une seule adresse : www.odiledavy-naturopathe.fr

Publicités

[#auboulot] Nouvel article sur Vioupic !

Bonsoir,

Je vous invite à lire mon nouvel article sur le blog de Vioupic ! Vous découvrirez que Facebook devient petit à petit non plus uniquement votre journal intime (public ;)), mais aussi votre outil de veille journalistique…

Et quid de la bonne vieille presse telle qu’on la connait (encore) aujourd’hui ?

E-mailing, des chiffres intéressants

Bonjour,

Je tiens juste à vous faire un retour d’expériences autour de l’envoi d’e-mailing.

Déjà, qu’est-ce qu’un e-mailing ? Il s’agit d’un courriel qui peut avoir plusieurs objectifs. On en recense deux principaux (mais pas uniques !) :

– toucher une cible en particulier pour lui offrir un produit ou un service, un avantage, lui proposer une promotion (ne me dites pas que vous n’avez pas reçu les e-mailings de vos marques préférées pour le lancement des soldes ce jour ?!). On peut appeler cela de l’e-mailing commercial.

– informer sa cible (un déménagement d’entreprise, des actualités dédiées métier, etc…). Cet envoi est communément appelé « newsletter ».

Ensuite, les taux d’ouverture annoncés peuvent varier. Mais pourquoi ?

Evidemment, envoyer un courriel à des inconnus aura un succès moindre que lorsque les abonnés sont « captifs » et « habitués » à recevoir l’information.

Ainsi, sur un envoi où la cible n’est pas forcément qualifiée – dans le sens où elle a répondu « oui » pour recevoir un e-mailing, mais sans forcément être intéressée à 120% par le produit ou service – alors le résultat avoisinera les 25, voire 30% d’ouvertures uniques et avoisinera les 2 à 5% de clics uniques au bout d’une semaine.

Par contre, lors d’un envoi à but informatif à une cible (type réseau d’entrepreneurs, fédération de professionnels), les taux d’ouverture « explosent » et peuvent atteindre 50% d’ouvertures uniques et entre 10 et 20% de clics uniques, au bout d’une semaine.

Quelques astuces pour aller plus loin…

Afin d’impacter clairement votre cible, qualifiez bien vos fichier avant envoi, utilisez un logiciel approprié (payant ou non, type MailChimp, Yourmailinglistprovider…), ne négligez ni le nom de l’expéditeur ni l’objet de votre e-mailing (limitez les majuscules, les points d’exclamation…), faites en sorte d’être synthétique dans vos contenus rédactionnels, d’y ajouter votre logo, des photos (attention aux droits d’auteur !), et de créer des parties (grands titres dans une couleur différente), de laisser la possibilité à votre contact de se désinscrire facilement, de faire des liens sortants de votre e-mailing (vers votre site, etc.). Et surtout, testez avant un envoi final (1, 2, 3, 10 fois !), relisez les contenus (une coquille est site vite arrivée !). Vous pouvez prendre du recul sur votre envoi pour effectuer des ajustements au fil du temps également et améliorer votre prochain envoi…

Dans le cadre d’une collaboration avec &maCom, vous pouvez déléguer la gestion et l’envoi d’e-mailings en vous appuyant sur une connaissance du produit, assurer une récurrence dans l’envoi sans que cela ne vous prenne trop de temps !

A vous de jouer !

La possession, old-school ?

Bonjour,

Moi qui suis attachée à certains objets de mon quotidien, je trouve cet article très intéressant car il pose la question de la possession de biens divers et variés.

Sommes-nous tou(te)s prêt(e)s à prêter un outil, un appartement, une voiture ? Ne confondons-nous pas possession et possessivité ? Devons-nous être les seuls à nous servir de ce que nous avons ? Est-ce vraiment cela le plus important pour vivre ? Est-ce que le prêt, l’échange, le troc ne portent pas en eux-mêmes les valeurs fondamentales dont nous avons besoin pour évoluer en bonne harmonie ? A l’heure où l’on parle d’un repli sur nous-mêmes véhiculé par la peur de l’autre, est-ce une ambition viable ?

Plus d’informations en lisant l’article paru sur le site partenaire www.notre-planete.info.

Ecran / livre : même combat ?

Bonjour,

Je souhaitais partager avec vous un article par sur www.internetactu.net que j’ai dans les « cartons » (mes onglets sur mon navigateur ;)) depuis quelques temps et qui m’amène à faire un rapprochement avec les propos de Michel Serres dans son ouvrage Petite Poucette.

Que pensez-vous de l’écran-mania ? Chez vous, dans votre bureau ou à la maison, est-ce que les écrans sont omniprésents ? Est-ce pour vous une révolution ? Un mode de vie ? Ou est-ce que cela représente tout simplement le juste cours des choses et l’évolution technologique ?

Est-ce que les écrans sont l’unique moyen de s’informer ? Ou trouvez-vous une réelle complémentarité entre votre écran (de TV, d’ordinateur, de smartphone) et vos livres, vos journaux…?

Oxfam lance un indicateur pour les multinationales

L’empreinte pauvreté, tel est le nom de cet outil de mesure qu’Oxfam propose aux grands groupes internationaux.

Cinq critères de base caractérisent l’empreinte pauvreté – calquée sur le modèle de l’empreinte écologique ou de l’empreinte carbone : niveau de vie, bien-être et santé, diversité et égalité des sexes, amélioration des conditions de vie, stabilité et sécurité.

L’empreinte écologique était un premier pas vers un respect de la Terre, l’empreinte pauvreté serait-elle le second pas qui mènerait vers le respect des personnes ?

Plus d’informations à ce sujet sur Novethic.

%d blogueurs aiment cette page :