Archives du blog

[#communication] La vidéo, number 1 sur le web

Bonjour,

Encore une preuve que la vidéo est décidément la star incontestée du web 2.0 !

Facile à utiliser, à arrêter, à consulter, à diffuser (partager) ou à zapper, elle représente un sacré atout en faveur de la notoriété.

J’ai bien aimé l’article de www.strategies.fr dans lequel on retrouve un classement français et international.

Publicités

[#auboulot] Un Bout de Chemin et &maCom animent leur Atelier#1 !

Bonjour,

Grande nouvelle (et grande première) ! Anne et moi-même sommes fin prêtes pour animer notre Atelier#1 « Structurez votre communication – à la recherche d’un discours commercial et marketing efficace » à Nomade Office pour le premier « lundi au-tre-ment », le 8 septembre de 8h à 10h30 à Trilport.

A cette occasion, le blog &maCom évolue et se dote d’une page dédiée aux rendez-vous thématiques que nous vous proposerons tout au long de l’année grâce à nos partenaires.

Nous serons ravies de vous rencontrer lors de ces moments conviviaux !

 

Pourquoi le client est roi ? Et l’agence son ombre ?

Le (futur) client est roi pour plusieurs bonnes raisons :

il a un projet. Même à un stade embryonnaire, ce dernier mérite tout l’attention de l’agence, qui pratique une écoute active à ce stade de connaissances des ambitions du prospect.

– pour réaliser son projet, le futur client sait souvent ce qu’il veut ou du moins, en a une vague idée. Si ce n’est pas le cas, il confiera ses désirs à l’agence. C’est à ce moment-là que l’agence passe de l’écoute active au questionnement pour formaliser le besoin (c’est-à-dire l’expression d’une nécessité ressentie) et les attentes (le résultat escompté et le cheminement, les exigences qui vont avec) de son interlocuteur. Cette vague d’interrogations gravitant autour du projet « rêvé » permet au client de prendre conscience de sa demande, et à l’agence de lui apporter le fameux recul dont on a tous besoin lorsque l’on est pris « la tête dans le guidon ». Ces deux notions de besoin et d’attentes sont fondamentales et mènent l’agence vers une première étape de réflexion – pas trop aboutie – avec le (futur) client. Cette phase de pré-accompagnement (qui génère le brief complet) permet d’établir la confiance entre les deux partenaires.

il a (ou n’a pas) le budget pour s’offrir les services de l’agence. La formulation d’une estimation chiffrée aide le client à assumer son choix. C’est très binaire : il peut ou ne peut pas. Mais l’agence peut aussi être force de propositions pour trouver un arrangement : un étalement des paiements dans le temps, un geste commercial, ou encore conseiller stratégiquement en amont un décalage du projet pour lui garantir un meilleur impact (saisonnalité,…). Cet échange qu’il faut considérer comme « gagnant-gagnant » (je te fais travailler, tu me concèdes une offre mieux adaptée à ma demande) facilite la confiance réciproque ainsi que la fidélisation, voire la recommandation.

– et nous arrivons au quatrième et dernier point : votre (futur) client ne vous le dit pas forcément, mais il vous fait confiance, apprécie l’entente cordiale que vous développez ensemble dans un esprit de partenariat, ainsi que l’accompagnement opérationnel sérieux que vous lui garantissez au fil du temps, dans un objectif de partage et de performance.

Ce survol très bref de la relation prospect > futur client > client fidèle > client prescripteur montre que l’agence est l’ombre de son client par son écoute active, sa flexibilité, sa capacité à trouver des compromis, à ajuster divers facteurs – qui n’ont pas tous le même degré d’importance en fonction de l’interlocuteur ! -, ses conseils en amont du projet et le nouvel angle de vue avec lequel elle aborde ledit projet…

Le travail et l’éthique ou le travail et les TIC ?

Bonjour,

Un rapport intéressant vient de sortir.  Il étudie en profondeur à un instant T les problématiques rencontrées et les risques encourus dans le monde du travail vis-à-vis des TIC.

Ces nouvelles technologies de l’information et de la communication sont autant de nouveaux outils, facteurs de performance ou au contraire, de fainéantise, qui influencent les salariés et leurs dirigeants.

Rythme de vie noyé par le manque de rigidité des frontières temps de travail / temps de vie personnelle, anonymisation des rapports au sein même de l’entreprise, surcharge de travail sous prétexte de rapidité d’exécution, limitation du champ d’action du salarié… Autant d’enjeux à contrecarrer pour en tirer uniquement les effets positifs.

Le détail sur www.souffrance-et-travail.com en cliquant ici

Et vous, êtes-vous addict à ces fameuses TIC ? Ou vous donnent-elles des tocs ?

(Merci Fabienne)

Les Editions Caillade vous informent

Bonjour,

La semaine dernière, j’ai reçu la newsletter de Caillade (l’un des nouveaux partenaires de la rentrée d’&maCom)… Le lancement des Rencontres de l’Innovation Citoyenne a commencé !

A la mi-novembre, retrouvez tout sur :

« L’Innovation Citoyenne, ou la puissance des idées simples au service du développement durable »

Débats, informations, échanges, partages… Pour en savoir plus, je vous propose de consulter l’e-mailing en cliquant ici !

Jeudi : travaillez zen ;)

Bonjour,

Petite info de dernière minute : le premier salon Travail & zen – le bien-être au travail aura lieu jeudi 27 Septembre au Centrex de Lognes.

Lors des tables rondes : tout est fait pour répondre aux questions des professionnels présents.

Plus d’informations sur le site www.travail-zen.fr

Cloud : l’informatique dans les nuages

Bonjour,

En cette suite de printemps un peu maussade et pluvieuse, je vous propose de vous pencher sur les nuages. Les nuages informatiques : nouvelles façons de procéder dans le partage et la sécurisation des données (cloud privé vs. cloud public).

La démocratisation du terme n’engendre pas forcément sa bonne compréhension sous tous ses angles. Voici un article fort didactique paru sur Le cercle des Echos fait un tour d’horizon du « cloud computing ».

Et un petit article paru sur ZDNet.fr au sujet du « nuage à la française ».

Ecotech City : les conférences

Bonjour,

Vous travaillez en faveur de la « ville durable » dans ses nombreux aspects ? Vous souhaitez vous informer auprès de professionnels, d’institutionnels, de pôles de compétitivité ?

Visitez la première édition d’Ecotech City du 3 au 5 Avril prochain à Paris Porte de Versailles !

Pour découvrir le cycle de conférences, cliquez ici !

Pour plus de renseignements, contactez-moi directement.

EcoTechCity

Bonjour,

Je tiens aujourd’hui à vous parler d’EcoTechCity, le salon professionnel de la ville innovante, performante, intelligente et durable.

EcoTechCity : un nouveau salon différent

– créé par le Groupe Tarsus France et avec le soutien du Pôle de compétitivité Advancity
– salon 100% B2B
– du 3 au 5 Avril 2012 (pendant la semaine du DD), pendant Innovative Building
– une démarche RSE a été mise en place dans le cadre de ce salon. Sous forme d’option, les grands groupes pourront participer à hauteur symbolique de 1 000€ pour co-financer les stands des petites et moyennes entreprises. En échange, leur logo apparaitra sur le village des TPE/PME.
– les exposants : grands groupes, TPE/TPI et PME/PMI qui sont actifs dans les ENR, les solutions innovantes pour les infrastructures, la mobilité durable, la santé en ville, les outils de mesure et les indicateurs en accompagnement du changement
– les visiteurs : les architectes, les collectivités locales, DG, DRH, DDD, gestionnaires de flottes, services généraux…

Pour plus de renseignements…

… Je me tiens naturellement à votre disposition par courriel.

%d blogueurs aiment cette page :