Archives du blog

[#société] Constat : les français consomment moins et mieux,…

Bonjour,

Un article de www.latribune.fr à propos des améliorations dans les habitudes de consommation des Français. C’est un bon début.

Après, il faut aussi nuancer les choses, notamment sur le « bio » ou « l’équitable » : quels critères sont retenus ? Est-ce qu’un article bio vendu par un producteur local est équivalent à la bio industrielle ? Pas sûr !

[#auboulot] Lin Dentelle au salon Créa Family !

Bonjour,

Je suis heureuse de vous annoncer qu’Estelle Ansberque représentera sa marque Lin Dentelle sur le salon Créa Family le dimanche 15 Mars de 10h à 18h en nord Seine-et-Marne.

Vous pouvez même bénéficier d’un bon de réduction exceptionnelle à valoir sur les produits en lin Français exposés sur son stand ce jour-là ! Coussins, rideaux, sacs, toutes les pièces uniques sont fabriquées à la main… C’est le moment de faire vos emplettes !

[#société] Et vous, vous êtes gentils ?

Bonjour,

Hier, c’était la journée de la gentillesse… On se met vraiment à tout célébrer ! ;-) Et surtout les choses exceptionnelles. C’est une idée du magazine Psychologies.

La gentillesse : mais de quoi parle-t-on au juste ? C’est ce que rappelle un article de www.courrierinternational.com. Le tout accompagné de petites citations sur www.cles.com

Bonne lecture !

Quand l’associatif ne l’est plus…

Bonjour,

Je passe aujourd’hui un petit coup de gueule avant le weekend, pendant lequel je lâcherai prise, promis !

Comme beaucoup d’entre vous le savent et l’ont remarqué, j’aime m’investir dans des associations, et ce depuis bien longtemps. Pourquoi ce goût pour le bénévolat ? Je pense qu’il remonte à mes racines et l’envie, le besoin d’être utile aux autres, de se sentir vecteur de quelque chose, de faire partie du changement ou du développement que l’on souhaite.

Une association a pour vocation de laisser la parole à ses membres, de les laisser dénoncer les points faibles et de pointer les choses qui fâchent. Mais aussi d’être à l’initiative de nouveaux projets, de proposer des idées, solutions ou alternatives…

Depuis plusieurs années, je fais partie d’une association qui implique ses membres (notamment les plus « anciens ») parce que c’est totalement légitime pour une association ! De nombreux bénévoles ont envie de s’y investir, d’y passer du temps, d’y consacrer de l’énergie et également de faire profiter au collectif de leurs compétences professionnelles (oui, nous sommes dans un cadre professionnel), sans parler de la recommandation de cette association auprès de leurs réseaux respectifs. Or, lorsque des membres dénoncent les problèmes, et deviennent forces de propositions pour aller de l’avant, ils sont considérés comme de piètres « cailloux dans la chaussure » et leurs idées à peine germées sont grillées.

Et lorsque l’on s’aperçoit que les membres, après s’être investis sont peu écoutés, que des décisions sont prises en haut lieu sans aucune concertation sérieuse, on se rend compte que le discours servi en apparence s’éloigne du sens que les membres veulent réellement donner à l’association. Pas de compromis mène à une perte quasi instantanée de la motivation des bénévoles.

D’autant que la qualité des personnes qui composent les associations en général n’est vraiment pas à remettre en cause : tous les membres ont une personnalité, un projet, des valeurs, c’est d’ailleurs ce rassemblement de personnes qui fait leur richesse.

Ma vision du monde associatif vise d’autres valeurs, d’autres fondements et se veut un peu plus puriste et humaine.  Ses statuts, son socle fondateur, sont là pour assurer à chacun un espace de liberté au sein d’un groupement fait d’hommes et de femmes et non pour museler les opinions et se limiter dans ses objectifs. Une association a besoin d’ambitions, définies et chiffrées, non pas par un bureau « tout puissant », mais bien par ses membres, anciens et récents. Sa vie est constituée par un fourmillement continu de bénévoles et de passages à l’acte. Les attentes envers les bénévoles ne peuvent pas être identiques à celles exigées pour un salarié au sein d’une entreprise, cela va de soi. Par contre, la réussite collective doit impérativement être mise en avant, en n’oubliant personne.

Bientôt le weekend, bientôt les vacances, le temps de souffler et de me décider si oui ou non je renouvelle mon adhésion à la rentrée.

Baignade autorisée !

Bonjour,

Sur le site www.service-public.fr, et après avoir parlé du Bassin d’Arcachon hier, on retrouve des infos sur la qualité des eaux de baignades en Europe !

Bientôt l’été, bientôt les bikinis, les châteaux de sable et le jokari ;-)

Pensez à une petite poubelle pour y entreposer vos déchets et les ramener chez vous ensuite ! Ne laissez pas vos déchets sur la plage !

 

(merci Sylvie)

Et moi pendant c’temps là…

Re-bonjour,

Je vous suggère aujourd’hui la lecture très sérieuse et vraiment importante de trois articles. Deux qui vont vous gratter, vous démanger, vous faire faire une crise d’urticaire et un troisième plus doux pour le moral…

Le mieux ? En parler autour de vous pour animer et stimuler les prises de décisions venant « d’en bas » ! Et ne répondez pas que « seul-e on ne peut rien faire ». C’est faux ! Une maison sans fondation ne tient pas debout. Donc si l’on est tou-te-s seul-e-s à faire bouger ces fondations, la maison peut s’écrouler ! L’idée étant de simplement prendre conscience pour faire bouger les choses…

L’article de la RTBF, rare média ayant repris à ma connaissance la décision Européenne relative aux semences et l’article de Médiapart qui nous indique que les prix de l’alimentation seraient faussés afin de profiter à nos chers vendeurs d’OGM. Et un troisième paru sur IdéalMag concernant les modes d’alimentation que nous pourrions déployer pour créer de l’emploi localement dans nos champs…

Bonne lecture et bon appétit !

Besoin d’un costar sans se serrer la ceinture ?

Bonjour,

A vous toutes et à vous tous, jeunes actives et jeunes actifs en recherche de poste : par les temps qui courent, dur dur de trouver un travail.

Mais au fait : êtes-vous bien habillé(e)s, chers chercheurs d’emploi ?

Je ne suis habituellement pas fan de l’expression « l’habit ne fait pas le moine », mais j’adhère à la suite de la phrase proposée par l’association La Cravate Solidaire : « mais il y contribue » ;)

Ingénieux ce système gratuit de prêt de vêtements pro pour se sentir bien dans ses baskets (oups, souliers) le jour J et ne pas se prendre une veste !

Des sorties mais aussi des orties…

Bonjour,

Pour apprendre à voir la nature sous un autre angle, je vous conseille vivement de vous inscrire lors des sorties natures proposées par la maison de l’environnement de Seine-et-Marne

A vos agendas !

Et n’oubliez pas de vous inscrire directement auprès de la ME77 !

Après l’erreur de traduction de Mango, Zara malmène les enfants argentins

Bonjour,

Aujourd’hui, un article paru sur fashionmag.com qui fait état de l’éthique de Zara…

Qu’en penser ?

Et vous, vous habillez-vous avec des vêtements de marque ?

Quand vous achetez, vous posez-vous la question de la fabrication de l’habit ? de son usage dans le temps (solidité, qualité) ? de son prix ? de son coût environnemental et social ? de son recyclage (don, poubelle) ?

C’est peut-être maintenant qu’il faut y penser ?! :)

Je crois à l’intelligence collective !

Bonjour,

Aujourd’hui, encore un petit article rédigé par mes soins*.

Je crois en l’intelligence collective. Oui, je n’ai pas honte de le dire.

A la tête d’une petite boîte, individuelle, il est difficile de retrouver une ambiance identique à celle d’une entreprise de moyenne taille. Et comme j’ai l’habitude de dire, on ne peut pas être bon partout. De ce fait, s’entourer d’autres professionnels, en plus d’être une aventure humaine (faillible, fragile, enrichissante), demeure une démarche altruiste et intéressée.

Et alors ? Après tout, nous sommes là pour faire du business ! Si tes compétences permettent aux miennes d’être valorisées et réciproquement, pourquoi s’en priver ? En fixant des bases saines (contrat de partenariat), il est envisageable de se projeter dans l’avenir en développant une synergie professionnelle à même de répondre aux exigences des clients.

L’agence &maCom aime à se positionner comme partenaire de ses clients, en les accompagnant ; mais aussi partenaire d’autres professionnels issus de divers secteurs d’activité (agences web, graphistes, studio vidéo, agence événementielle…).

On est plus fort à plusieurs, il n’y a aucun doute : l’intelligence collective, mise en oeuvre lors de rendez-vous plus ou moins formels, autour de croissants ou d’un bon repas permet de réfléchir ensemble à la possibilité de répondre de façon optimale aux attentes clients existantes ou pressenties.

Le monde associatif est également l’occasion de croiser les ressources cognitives autour de projets passionnants (bénévolat, échanges de compétences, retours d’expérience, témoignage, partenariats…).

Cet article pour dire que travailler dans un esprit collectif plutôt que compétitif invite à poser les choses plus clairement, à repenser les habitudes et les conceptions issues du passé. Certes, ces coutumes existent et son tout à fait recevables dans un monde capitalistique classique. Cependant, ne sommes-nous pas nombreux à voir les choses changer ?!

*Ce blog ne prendrait-il pas une nouvelle tournure ? Non… Pas de panique, mon travail de veille est toujours en cours et je continue à vous informer d’initiatives et actions durables.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :