Archives du blog

[#DD] #RSE et Nestlé : on ferme les yeux, on ne voit rien !

Bonjour,

Un article de www.novethic.fr qui positionne Nestlé dans l’embarras. Ah bon ? Des fournisseurs ne traiteraient pas correctement leurs travailleurs ?

A la recherche de la transparence et de l’humanité perdues…

Et pensez que vous avez le pouvoir d’achat pour faire pencher la balance !

Kokopelli dénonce

Bonjour,

J’ai reçu ce message dans ma boîte e-mail ce matin et souhaite relayer l’information… Sait-on jamais !

Nouvelle spéciale de Kokopelli : Avaaz, bas les masques !

ATTENTION : Kokopelli dénonce la campagne frauduleuse d’AVAAZ concernant une prétendue « bourse aux graines » mondiale

Cher(e)s ami(e)s de Kokopelli,

L’organisation américaine AVAAZ a lancé il y a quelques jours une nouvelle campagne de levée de fonds, intitulée « La meilleure manière d’arrêter Monsanto », et diffusée largement sur Internet et par mail, visant supposément à créer le « tout premier eBay pour semences à but non lucratif ».

L’association KOKOPELLI n’est absolument pas à l’origine de cette campagne et ne connaît aucune organisation française ou européenne qui y participerait.

De plus, le courriel faisant la promotion de cette campagne prétend que « une coalition de 20 groupes et personnalités de l’agriculture durable tels que le Center for Food Safety et l’activiste Vandana Shiva sont prêts à lancer le projet. » Nous ne connaissons pas ces groupes, qui ne sont pas nommés, mais nous avons contacté Vandana Shiva à ce sujet et elle nous a répondu ceci : “I am not involved in this initiative, have never been contacted or consulted about it.” (je ne suis pas engagée dans cette initiative, et n’ai jamais été contactée ou consultée à son sujet) !!! Elle a également manifesté son indignation face à la récupération de ses nom et notoriété sur son blog SeedFreedom.

Si, sur ce blog, l’organisation américaine Center for Food Safety endosse ces manœuvres grotesques et parle « d’erreur » et de « malentendu », nous n’y croyons pas du tout. De quel type d’erreur peut-il s’agir lorsqu’il est question de lancer une campagne mondiale, dans 17 langues, pour récolter plusieurs centaines de milliers de dollars, voire des millions – car les sommes globales récoltées sont soigneusement occultées, mais ce sont déjà plus de 55.000 personnes qui ont donné – ?

Nous remarquons, de plus, que le texte de présentation de la campagne est très mal rédigé ; que ses termes sont particulièrement évasifs ; qu’il n’existe aucun site Internet relatif au projet évoqué ; que les “fermiers” et “organisations” partenaires ne sont pas nommés ; que les éventuels fournisseurs et bénéficiaires des semences ne sont pas identifiés ; que les actions projetées ne tiennent aucun compte des contraintes réglementaires qui nous obèrent depuis 60 ans, etc.

Tout cela n’est pas sérieux, et il semble donc que cette campagne soit une nouvelle imposture de l’organisation AVAAZ – dont nous-même, et d’autres, avons déjà dénoncé le caractère plus que douteux par le passé – destinée seulement à récolter des fonds auprès d’internautes généreux mais bien trop crédules.

Nous demandons donc le retrait immédiat de cette campagne – ou bien le détail exact et complet du projet évoqué dans celle-ci, s’il existe – et la transparence la plus totale sur l’utilisation des sommes récoltées, ou leur restitution aux donateurs trompés !

Nous vous recommandons donc la plus grande prudence vis-à-vis de cette campagne, et, de manière générale, vis-à-vis de l’organisation AVAAZ, et vous invitons à faire circuler ce message au plus grand nombre de destinataires possible.

L’équipe de Kokopelli – le 16 juillet 2014.

Le questionnaire RSE questionné par l’ORSE

Bonjour,

Je vous invite à lire l’article paru sur lentreprise.lexpress.fr pour vous faire un avis quant à la qualité et la fiabilité du « questionnaire RSE ».

Interrogez-vous vos partenaires (fournisseurs, salariés, clients, riverains, élus…) ? Songez-vous à mettre en place une politique d’ouverture permettant transparence et transversalité des échanges ?

Et si l’on parlait commerce équitable ?

Bonjour,

Voici un article que je trouve très sérieux et qui compare ce qui est comparable en termes de stratégies de communication/marketing dans la sphère du commerce équitable, secteur en peine (tout comme le bio) lorsque l’on évoque des magasins indépendants…

A lire absolument sur Etikinfo.org

Une voiture électrique révolutionnaire ?

Bonjour,

Ce matin, un article qui parle innovation & transport.

Une voiture avec des « OLED » (à vous de lire l’article pour découvrir de quoi il s’agit ;)) imaginée par BASF et Philips… Paru dans 20minutes.fr

(Merci Thierry)

Ecologie, à qui profite le crime ? -Suite-

Bonjour,

Aujourd’hui, je fais suite à l’émission Capital du 23 Octobre sur M6 au sujet de la maison et déco écolo.

J’ai pu lire le communiqué de presse de l’Arbre Vert, entreprise interrogée pour ce « reportage ».

Pour relire le premier article Ecologie, à qui profite le crime ? et ses commentaires, cliquez ici.

Atteinte à la liberté d’expression…

Les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés dans la nuit de mardi à mercredi…

Une magnifique atteinte à la liberté d’expression contre un journal humoristique, satirique et qui arrive depuis ses débuts à publier des articles de fond très intéressants, souvent pris à la rigolade et dénigrés, mais pourtant souvent avant-gardistes et précurseurs.

Le Parisien fait le point des réactions…

Etiquetage environnemental…

Bonjour,

Ce matin, une petite news pour avoir quelques repères en termes « d’affichage environnemental » sur developpementdurable.com

Merci Cécile

Oxfam lance un indicateur pour les multinationales

L’empreinte pauvreté, tel est le nom de cet outil de mesure qu’Oxfam propose aux grands groupes internationaux.

Cinq critères de base caractérisent l’empreinte pauvreté – calquée sur le modèle de l’empreinte écologique ou de l’empreinte carbone : niveau de vie, bien-être et santé, diversité et égalité des sexes, amélioration des conditions de vie, stabilité et sécurité.

L’empreinte écologique était un premier pas vers un respect de la Terre, l’empreinte pauvreté serait-elle le second pas qui mènerait vers le respect des personnes ?

Plus d’informations à ce sujet sur Novethic.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :