Archives du blog

[#auboulot] Travailler chez soi

Bonjour,

On me dit souvent « mais comment tu fais pour bosser chez toi ? Moi, je n’y arriverai pas »

En fait, travailler chez soi, c’est très agréable. Il suffit d’un espace dédié, et d’un peu de discipline. Au bout de 5 ans et demi, on s’habitue, et cela sans se couper du monde (attention à l’isolement du créateur d’entreprise ;)) ! Réseauter dans des petits-déjeuners d’entrepreneurs ou aller sur des salons sont de bons prétextes pour mettre le nez dehors – malgré la pluie.

Déjà, il faut se lever le matin. Cette action est facilité si votre conjoint se lève tôt.

Puis, grâce à des outils comme KanBanFlow (que l’une de mes partenaires Sylvie – Sylbohec m’a recommandé), j’avance plus vite, parviens à me timer, à savoir si je suis efficace ou pas. Faire des « to do lists » est également un exercice qui facilite le quotidien. S’entourer de partenaires fiables et aidants (dédicace à Anne, Muriel et Delphine) et d’ouvrages de référence permet d’ouvrir l’esprit.

L’idée est de se créer les conditions idéales pour travailler. Le bureau en mode « prêt à agir » comme dit Laurence de ToutEnPlace, écouter de la musique classique ou FIP m’aide aussi dans ma créativité. Allumer un petit encens et une bougie me stimule aussi. Parfois, Fidélio vient me rendre visite pour un câlin…

Certes, il peut arriver de gérer les animaux domestiques ou le linge dans une journée en home office, mais sur des plages horaires bien spécifiques (pendant le repas). Après tout, le créateur est libre de gérer son temps comme bon lui semble. La discipline vient toute seule puisque sans un minimum de rigueur et d’application (et de perfectionnement dans cette application), on ne mange pas à la fin du mois… Cela motive beaucoup plus qu’on ne le pense (au passage, merci Maslow pour ta pyramide des besoins ;-)).

Sur ces bons mots, je vais me faire un bon thé et poursuivre mon travail.

Bonne journée à vous !

[#société] Plus tard : je voudrai travailler… Mais comment ?

Bonjour,

Le travail… Ce grand farceur. En créant mon propre emploi, je ne pensais pas qu’autant d’enjeux gravitaient autour de ce terrible terme « le travail ».

Quel avenir pour lui ? Et donc pour nous ? Le très bon site http://zevillage.net fait le point pour nous.

 

%d blogueurs aiment cette page :